L’abricotier japonais : des teintes douces et une plante facile à cultiver pour l’hiver

L’abricotier du Japon est un arbre ou un arbuste ornemental très apprécié pour décorer un jardin, car au printemps sa floraison est somptueuse et en été l’arbre porte de délicieuses petites prunes. Dans son pays d’origine, ses fruits sont utilisés pour produire une boisson apéritive goûteuse que les Japonais apprécient beaucoup.

Planter un abricotier du Japon dans son jardin

L’abricotier du Japon appartient à l’espèce Prunus et au Japon il est utilisé comme plante ornementale sous forme d’arbre ou d’arbuste. L’abricotier japonais se plait dans les climats doux de l’hémisphère nord et il est aussi très répandu en Extrême-Orient. En milieu naturel, il ressemble à un petit arbre avec une cime arrondie et une ramification étalée. En grandissant, son écorce développe de profonds sillons qui lui donnent une belle allure quand il est cultivé en bonzaï. Ses feuilles sont de forme ovale, pointue à l’extrémité et d’une jolie couleur vert foncé. Dès la fin de l’hiver, l’abricotier du Japon se recouvre d’une multitude de fleurs colorées blanches, rose et rouges qui comptent le plus souvent cinq pétales. Dans son pays d’origine, cette espèce végétale est considérée comme un présage d’évènements heureux.

Où l’installer dans son jardin

L’abricotier du Japon est une plante très décorative, mais il convient de lui offrir un emplacement ensoleillé, dégagé, à l’abri des vents et des gelées tardives du printemps. En été, il supporte bien les fortes chaleurs, mais si vous ne pouvez pas vérifier régulièrement qu’il ne manque pas d’eau, il est conseillé de le placer dans un coin plus ombragé. L’abricotier japonais en tant qu’arbre supporte mal la taille et s’il est vraiment nécessaire de le faire, il faut s’y prendre à la fin de l’automne ou en hiver en période hors gel. L’abricotier apprécie les arrosages fréquents et vous pouvez le fertiliser au printemps et à l’automne pour stimuler la floraison. Comme le pêcher, ce bel arbre est sensible aux insectes ravageurs et qui s’il n’est pas traité efficacement, il risque de dépérir.

Le Prunus mume en bonsaï

En raison de sa floraison généreuse, cette espèce d’abricotier est très prisé en tant que bonsaï, car il réagit bien à la taille et pousse vigoureusement. Son apparence est harmonieuse et agréable et avec du temps et de la patience, il est possible d’obtenir une belle et fine ramification. Il existe de magnifiques spécimens abricotier japonais bonsaï et la floraison hivernale qui les recouvre de fleurs rosées et blanches très odorantes en font de véritables plaisirs pour les yeux et le nez. En phase de structuration des branches, il peut être nécessaire d’utiliser du fil de fer pour corriger les positions et rendre la ramification harmonieuse. L’arbuste s’épaissit rapidement et il faut prendre un soin particulier à enlever le fil de fer pour qu’il ne risque pas de couper l’écorce.

Pour un intérieur chic et lumineux la fleur de frangipanier devient une star !
Déco tendre : le rose pâle de la Pivoine apprécié pour son charme et son élégance